Cryptomonnaie Archives | Jeunes Loups

Category Archives for "Cryptomonnaie"

Coinbase, futur banque ?

Et si les exchanges comme Kraken, Binance et Coinbase étaient les banques de demain ?

Je le pense. C’est d’ailleurs toute l’ironie du sort. Ces plateformes d’échange censées combattre le système bancaire actuel vont se retrouver au centre de celui-ci et devenir les acteurs majeurs du monde financier de demain. . Lire

Lexique du trader/investisseur en cryptomonnaie

Nous avons tous commencé un jour sans trop comprendre ce qu’était le bitcoin, les cryptomonnaies, la blockchain et bien sur le vocabulaire associé à tout ce domaine. On décrypte ensemble l’essentiel du vocabulaire et acronyme que vous verrez passer dans votre vie de nouvel investisseur. Vous trouverez aussi des informations utiles qui ne font jamais de mal à connaitre.

Où acheter / trader des crypto

*Nos préférées pour commencer

Sites internet pour les chartes trading et analyse

Chaine YouTube en Francais :

  • Hasheur
  • CryptoAnalyste
  • Langue de Geek
  • Crypto Analyse
  • Journal du Coin

Chaine YouTube en Anglais :

  • Andrea Antonopoulos
  • Data Dash
  • Ivan On Tech
  • Crypto Daily

Termes de Crypto Trading

  • ASHDRAKED = Lost all your money = T’as tout perdu
  • BEAR/BEARISH = Price negative = Prix négatif
  • BULL/BULLISH = Price positive = Prix positif
  • DILDO = Large green or red candle = Grande ou petite bougie
  • DYOR = Do Your Own Research = Fais tes propres recherches
  • FOMO = Fear Of Missing Out = Peur de rater l’oportunite
  • FUD = Fear Uncertainty & Doubt = Peur, incertitude, doute
  • HODL = Holding a position = Tenir une position
  • JOMO = Joy Of Missing Out = La joie de rater une opportunité
  • LONG = Margin bull position = Marger une position croissante
  • MOON = Price will explode up = Prix qui va exploser
  • OTC = Over The Counter = Sur étagère
  • SAJ CANDLE = Huge green candle = Enorme bougie verte
  • SHORT = Margin bear position = Marger une position decroissante
  • REKT = Had a bad loss = S’etre fait defoncer par le marché
  • REVERSE INDICATOR = Someone who is always wrong predicting price movements = Une personne qui se trompe tout le temps dans ses prédictions du marché

Site Web Utiles :

Sécurité :

  • Utiliser le 2FA partout et sur tous vos comptes !
  • Rajouter un code secret sur vos téléphones
  • Activer le 2FA sur tous vos comptes email
  • Activer le 2FA sur les retraites et toutes les trades si possible

❗Attention :

Le fait de trader sur les conseils des autres est le meilleur moyen de perdre de l’argent. Ecoutez les, apprenez d’eux mais rien ne battra vos propres recherches. Si jamais vous êtes nouveaux vous pouvez faire du « paper trading », c’est à dire utiliser du faux argent sur les plateformes mais avec les vraies data. Si d’ici 6 mois vous faites constamment des win alors faites le grand saut. Le margin trading est réservé aux personnes aguerries et formées. C’est pour cela que nous recommandons des stratégies de HODL ou d’investissement long terme. Nous parlons d’ailleurs en détail de la différence d’un trader et d’un investisseur long terme dans notre ebook « Vivre des CRYPTOMONNAIES ». Selon les profils et les tempéraments il est parfois mieux d’en choisir un ou l’autre.

J’espere que cet article vous aura appris quelque chose. Si vous pensez qu’il manque des termes utiles pour les débutants n’hésitez pas à rentrer en contact avec nous.

Par ici pour nous parler !

 

Le Dictionnaire Bitcoin : de A à Z

Nous avons créé ce dictionnaire Bitcoin en gardant à l’esprit le contenu de notre EBOOK. Ce dictionnaire est destiné à certains termes qui sont fréquemment utilisés dans notre livre (ainsi que quelques autres éléments essentiels).

Altcoins

Après la création de Bitcoin, un certain nombre d’autres cryptomonnaies sont apparues. Il y en a plus de 1600 aujourd’hui. Collectivement, toutes les devises autres que bitcoin sont appelées altcoins, ce qui signifie fondamentalement des cryptomonnaies alternatives. Elles sont une alternative à Bitcoin et la plupart d’entre elles peuvent être échangées contre des Bitcoins. Les devises ont une valeur monétaire. La plupart d’entre elles sont créés dans un but spécifique – comme payer pour du stockage dans le cloud (Sia, Storj, IPFS), payer pour du contenu adulte (Monero, Verge), etc.

ASIC

ASIC signifie Application Specific Integrated Circuit. Il s’agit essentiellement d’une puce spécialement conçue pour l’extraction de bitcoins et qui ne peut pas être utilisée pour effectuer quoi que ce soit d’autre. C’est le moyen le plus efficace de miner des bitcoins et offre une puissance de hachage jusqu’à 100 fois supérieure et les plus faibles taux de consommation d’énergie. Quiconque se considère comme mineur sérieux utilise maintenant des ASIC. Dans le passé, le mining avec CPU et GPU donnaient de bons résultats.Cependant, la difficulté du bloc a depuis augmenté et les GPU ne sont plus rentables.

Asset

Selon les termes comptable, tout ce qui a une valeur monétaire quelconque (physique ou virtuel) est considéré comme un actif. Dans notre ebook, nous avons utilisé le mot actif ou asset à plusieurs reprises en référence aux Bitcoins, que nous appelons «actifs numériques».

BIP

BIP est synonyme de propositions d’amélioration Bitcoin (Bitcoin Improvement Protocol). Voici comment un BIP est décrit dans la toute première proposition (BIP-0001). Un BIP est un document de conception fournissant des informations à la communauté Bitcoin, ou décrivant une nouvelle fonctionnalité pour Bitcoin, ses processus ou son environnement. Le BIP doit fournir une spécification technique concise et une justification de la caractéristique.

Les BIP sont essentiellement des documents modélisés d’après les PEP (Python Enhancement Proposals) qui traitent de divers aspects du protocole et du logiciel qui exécute la technologie Bitcoin. Les BIP sont importants car ils décrivent les hard fork dans le protocole de base de Bitcoin. Cela nécessite une écrasante majorité des utilisateurs de Bitcoin de se mettre d’accord sur le changement et de l’accepter de manière organisée. Fondamentalement, les BIP aident dans l’adoption des hard fork.

Bitcoin

Les bitcoins, techniquement parlant, sont des actifs numériques qui ont été affectés en tant que monnaie à la création. C’est une crypto-monnaie mondiale qui porte la même valeur à travers le monde. Il permet des transactions d’égal à égal entre les utilisateurs sans avoir besoin d’une autorité centralisée. Les bitcoins sont créés après l’extraction d’un bloc, et ils sont récompensés par les mineurs en tant que récompense de bloc. Les bitcoins peuvent être échangés contre d’autres devises (altcoins) et peuvent être échangés contre des biens et services si les commerçants sont disposés à les accepter. Pour résumer en une ligne, Bitcoin est une monnaie virtuelle.

Guichets automatiques Bitcoin (Bitcoin ATM)

Les Bitcoin ATMs deviennent un moyen populaire d’acheter des Bitcoins via cash ou carte de crédit dans certains pays. Bien que ceux-ci soient encore assez rares, nous nous attendons à en voir de plus en plus surgir au cours des prochaines années. Ces guichets automatiques Bitcoin sont comme des guichets automatiques habituels,  vous déposez de l’argent et retirez des Bitcoins. Fondamentalement, vous payez à la machine l’argent en échange duquel vous obtenez des Bitcoins. La machine identifie votre portefeuille en scannant le QR code de votre portefeuille. Cependant, la moyenne des frais que la plupart des distributeurs automatiques Bitcoin facturent est de 5 à 10%, ce qui est assez élevé pour certains utilisateurs.

Blocs

Un bloc peut être compris comme une déclaration de compte portant un ensemble de transactions. Les blocs sont essentiellement des fichiers où les données relatives aux transactions Bitcoin sont enregistrées en permanence. Il agit comme une page d’un livre. Ce bloc est cryptographiquement sécurisé et est lié à d’autres blocs. Les blocs s’identifient les uns les autres via une fonction de hachage. Les données saisies dans un bloc ne peuvent être ni modifiées, ni supprimées.

Bloc de récompense (Block Reward)

Après qu’un mineur «résout» ou «mine» un bloc, ils sont récompensés par des Bitcoins en récompense de la mise en place de leurs ressources pendant le processus. Ces récompenses sont distribuées par le réseau. Le reward n’est pas fixée. Ce n’est même pas limité aux Bitcoins. L’extraction d’un bloc d’une crypto-monnaie vous donnerait une récompense sous la forme de cette même cryptomonnaie.

La récompense de bloc continue à changer de temps en temps. Dans les devises comme les Bitcoins dont le nombre est limité, la difficulté d’extraction de blocs ne cesse d’augmenter et les récompenses continuent de diminuer. La récompense de bloc a commencé à 50 BTC dans le bloc # 1 et divise par deux tous les 210 000 blocs. À 144 blocs par jour (qui est le nombre moyen de blocs extraits quotidiennement), 210 000 blocs prennent en moyenne quatre ans à exploiter. Par conséquent, la récompense de bloc diminue de moitié tous les quatre ans. La récompense de bloc actuelle est de 12,5 Bitcoins par bloc. En juin 2020, la récompense du bloc passera à 6,25 Bitcoins par bloc.

Temps de Bloc (Block Time)

Block Time est le temps qu’il faut en moyenne pour résoudre un bloc. Dans le cas du Bitcoin, le temps est fixé à 10 minutes. Cela signifie que toutes les 10 minutes, un bloc est résolu. Cependant, la difficulté d’extraction de blocs ne cesse de croître constamment pour s’assurer que le temps nécessaire à l’exploitation des blocs soit constamment de 10 minutes.

Blockchain

La Blockchain est la technologie qui alimente le mouvement des Bitcoins de personne à personne. C’est comme un registre distribué à des millions de personnes. La Blockchain est essentiellement la force qui maintient les Bitcoins en mouvement car elle permet le transfert de Bitcoins et enregistre toutes les transactions. C’est un registre décentralisé qui n’a pas d’autorité centrale qui le gouverne. Il est distribué à tous les utilisateurs et tout le monde a accès à toutes les transactions qui se déroulent sur la Blockchain.

Cold Storage (Stockage froid)

Cold Storage est un terme qui est utilisé pour un endroit où sont stockés les Bitcoins qui ne sont pas connectés à Internet. Cela peut être un clé USB, un disque dur ou même un ordinateur qui n’est pas connecté à Internet. Même un portefeuille papier peut être considéré comme du stockage froid. Les cold storage sont souvent comparés aux coffres des banques et sont considérés comme les endroits les plus sûrs pour stocker vos Bitcoins.

Crypto-monnaie

Une crypto-monnaie est essentiellement une forme sécurisée de jeton numérique qui a une valeur monétaire. Ce n’est pas un atout physique et il ne peut pas être manipulé. La valeur d’une crypto-monnaie est standard pour tous les utilisateurs à travers le monde. C’est le terme commun utilisé pour décrire toutes les pièces, y compris Bitcoin. C’est une forme de monnaie basée sur les mathématiques. Toutes les cryptomonnaies sont créées lorsque les utilisateurs résolvent des problèmes mathématiques basés sur la cryptographie en utilisant leur puissance de traitement.

Cryptographie

Etymologiquement, le mot est dérivé du mot latin kryptos qui signifie «cacher». D’autre part, «Grapy» est dérivé de «graphie» en français et en allemand qui signifie «le processus d’écriture». À l’époque médiévale, les cryptes étaient des caveaux cachés qui stockaient des objets importants.

Fondamentalement, la cryptographie est le processus d’écriture d’une manière cachée. La cryptographie au sens moderne est essentiellement l’art d’écrire des codes qui, une fois décodés, aboutiraient à une déclaration significative. La cryptographie est apparue pendant la seconde guerre mondiale pour s’assurer que même si les messages envoyés sur les signaux radio sont interceptés, ils n’auront aucun sens si vous ne connaissez pas la bonne façon de les décrypter.

Devise

Une monnaie est essentiellement un jeton monétaire – quelque chose qui porte une valeur monétaire et peut être échangé contre des biens ou des services. Avant il y ait de la monnaie, il y avait le système de troc et les objets étaient échangées contre d’autres objets ou services sans valeur spécifique. Le système de monnaie a apporté plus de stabilité et a formé un système économique.

Les pièces et les billets sont les formes de monnaie les plus courantes. Cependant, les chèques, les mandats et autres formes de papier similaires sont également monnaie courante. La cryptomonnaie fait avancer les choses – vers un système numérique de monnaie.

Décentralisé

Un autre mot que nous avons utilisé un certain nombre de fois dans notre ebook est «décentralisé». Un système décentralisé est un système qui n’a pas d’autorité centrale mais qui est géré par tous ceux qui y sont investis ou y travaillent. La blockchain est un système décentralisé car il n’y a pas d’instance dirigeante mais est géré par tous les utilisateurs qui font partie du système.

Escrow

Un séquestre est un service qui est utilisé lorsque deux parties qui ne se connaissent pas ou ne se font pas confiance veulent conclure une affaire. L’engagement est fondamentalement un intermédiaire entre deux parties. Si la personne X et la personne Y veulent échanger des Bitcoins contre un virement bancaire direct, mais qu’ils ne se connaissent pas, ils peuvent utiliser un escrow service. X paiera des bitcoins au tiers de confiance et Y paiera l’argent au tiers de confiance aussi. L’escrow, qui est un tiers de confiance, transférera ensuite les Bitcoins à Y et encaissera à la banque de X.

Ethereum

Ethereum est une plateforme open-source pour les développeurs, qui leur permet de créer des applications décentralisées. Ethereum, avec sa nature décentralisée et ses applications décentralisées, défie le système même sur lequel repose Internet!

Ethereum veut démocratiser le fonctionnement d’Internet. Le réseau Ethereum souhaite remplacer les serveurs et les clouds par des nœuds qui seront répartis sur tout le réseau. Ces nœuds seront exploités par des volontaires partout sur la planète, donnant ainsi à Ethereum son surnom d’ordinateur mondial.

Ether

Comme les mineurs de bitcoin, il y a aussi des mineurs sur la Blockchain Ethereum. Les mineurs travaillent ici à l’extraction d’Ether au lieu de bitcoins. Contrairement à Bitcoin qui a été créé comme une crypto-monnaie, Ether a un but plus précis derrière sa création. Alors que l’Ether peut être échangé en tant que crypto-monnaie, il est également utilisé pour payer les frais de transaction et les services sur le réseau Ethereum par les développeurs d’applications.

Semblable à d’autres cryptomonnaies, Ether peut également être stocké dans un portefeuille, transféré d’un portefeuille à l’autre et peut être échangé sur différents plateformes d’échanges contre une valeur monétaire. Vous aurez besoin d’Ether pour faire quoi que ce soit sur la Blockchain Ethereum. Ether est le paiement que vous faites pour faire des choses sur la plate-forme (c’est comme un carburant qui alimente le système Ethereum).

Plateforme d’échanges

Les plateformes échanges sont essentiellement des marchés numériques où les traders peuvent acheter et vendre des crypto-monnaie entre eux et avec la plateforme. Les utilisateurs peuvent acheter des Bitcoins en utilisant des Altcoins, ainsi que des devises fiat (devise autorisée par le gouvernement comme l’Euro ou le Dollar) en fonction du type de plateforme avec lequel ils traitent. Les échanges Bitcoin agissent comme la plateforme entre les acheteurs et les vendeurs.

Fees (Frais)

Les fees sont les frais de transaction que vous payez en effectuant différentes transactions. Il y a un certain nombre de frais impliqués, bien qu’ils pourraient ne pas être applicables dans chaque cas. Cependant, voici une liste des différents types de frais de transaction qui pourraient être applicables:

  • En déposant de la monnaie sur les portefeuilles
  • En retirant de l’argent des portefeuilles
  • Lors du transfert de bitcoins vers des échanges
  • Lors de la conversion de bitcoins en altcoins
  • Lors de la conversion de altcoins en bitcoins
  • Lors du transfert de bitcoins depuis des échanges vers des portefeuilles
  • Les frais sont également facturés par les pools

Ce ne sont que quelques-uns des frais les plus basiques que les utilisateurs ont tendance à payer en utilisant des cryptomonnaies. Il y a beaucoup d’autres frais impliqués dans le processus.

Fiat Devise (Fiat Currency)

Fiat Currency est le terme utilisé pour décrire la monnaie légale que nous appelons l’argent dans la vie réelle. Alors que la monnaie peut se référer à la monnaie de crypto-monnaie ou à la monnaie réelle, le terme monnaie fiduciaire est utilisé pour décrire l’argent réel dans les conversations sur les cryptomonnaies.

Bloc de la Genèse (Genesis Bloc)

Un bloc Genesis est le premier bloc de toute crypto-monnaie minée. C’est le premier bloc de la blockchain et ne contient aucune information sur un bloc précédent.

GPU

GPU, qui signifie Graphics Processing Unit est essentiellement une puce sur les cartes graphiques qui, jusqu’à présent, était principalement connu pour les jeux. Cependant, avec l’augmentation de la sensibilisation autour des cryptomonnaies, les GPU sont largement utilisés pour l’extraction de crypto-monnaie. Les mineurs ont tendance à mettre en place un certain nombre de GPU ensemble pour créer une plate-forme d’exploration de crypto-monnaie.

L’exploitation de GPU n’est plus rentable lors de l’extraction de Bitcoins. Cependant, la plupart des altcoins ne supportent que l’exploration basée sur GPU car leur algorithme empêche l’utilisation des ASIC.

Taux de hachage (Hash rate)

Hash Rate est l’unité utilisée pour mesurer la puissance minière d’un équipement minier Bitcoin. Il est exprimé en hachage par seconde. Les dernières normes sont GH / s (Giga-Hash). Plus le taux de hachage est élevé, plus l’équipement sera rapide pour les pièces de monnaie.

Hodl

HODL (prononcé HODEUL). Ceci est devenu un mème Internet et ce terme est largement utilisé. La plupart des personnes qui exploitent ou échangent des cryptomonnaies depuis un certain temps utilisent ce terme au lieu de l’orthographe correcte (Hold de l’angais ‹‹tenir››). Hodl est issu d’une publication sur le forum Bitcointalk où un utilisateur a accidentellement tapé hodling au lieu de hold et c’est depuis resté.

Hodl une pièce de monnaie, c’est la garder même pendant une baisse de prix, en espérant qu’un jour elle explose à nouveau.  Hodl est fondamentalement le contraire du panic sell (vente panique).

Loi de l’offre et de la demande

La loi de l’offre et de la demande est ce qui contrôle les prix des bitcoins. C’est une théorie en économie qui stipule que la demande d’une marchandise est susceptible de diminuer à mesure que le prix monte. Fondamentalement, cela signifie que les gens attendent une baisse du prix pour acheter des bitcoins. Lorsque le prix du bitcoin est à la hausse, moins de gens préféreraient l’acheter. C’est ce qui maintient la stabilité des prix – les gens achètent quand le prix s’écroule et les gens vendent quand le prix augmente.

Grand livre (Ledger)

Un Ledger est un livre de comptes où les transactions financières sont enregistrées. On y enregistre tous les fonds qui sont entrés ou sortis de l’entreprise. Dans le monde des cryptomonnaies, la blockchain fonctionne comme un registre. Cependant, c’est très différent de la façon dont nous connaissons les registres réguliers. Contrairement aux registres bancaires centralisés et gérés par une autorité bancaire centrale, le réseau blockchain est décentralisé et distribué, ce qui signifie que tous ceux qui font partie du réseau ont accès au grand livre et peuvent surveiller toutes les transactions sans connaître l’identité de la personne qui a fait les transferts.

mBTC

mBTC est le millième d’un Bitcoin, soit 0,001 BTC.

Mineur

Une personne qui mine des cryptomonnaies s’appelle un mineur.

Mining

Le Mining est le processus de résolution de blocs pour générer des cryptomonnaies. Les mines dans la vie réelle existent pour les ressources qui se trouvent sous la surface de la terre. Prenons l’or par exemple. L’or est une ressource épuisable et nécessite de l’énergie et de la main-d’œuvre pour l’extraire. Considérons une analogie similaire pour les cryptomonnaies. L’exploitation minière nécessite de l’énergie et de la main-d’œuvre. L’énergie est ici l’énergie électrique ainsi que la force de calcul qui résout des algorithmes complexes. Il faut aussi de la main-d’œuvre – ce qui explique pourquoi les mineurs ont tendance à exploiter des pools.

Vente de panique (Panic Sell)

Le Panic Sell. Les utilisateurs commencent à vendre des cryptos qu’ils détiennent une fois que les marchés commencent à tomber. Ce sont généralement des investisseurs débutants ou des investisseurs à court terme qui ne veulent pas prendre de risque à long terme et ne veulent pas attendre que les prix remontent. Ils préfèrent récupérer leurs gains instantanément plutôt que de subir une perte. Ces vendeurs de panique sont les premiers à encaisser quand les marchés montrent même une légère baisse. Lorsqu’un panic sell se produit en masse, le prix chute de plus en plus à cause d’eux.

 Les vendeurs de panique sont l’exact opposé des hodlers que nous avons mentionnés ci-dessus.

Les Pools

Les Mining Pools sont parmi l’une des choses les plus importantes lorsqu’il s’agit de mining pour toute crypto-monnaie. Lors de mining en solo, les mineurs ont tendance à avoir un pouvoir de hachage et des ressources limitées. Au lieu de mettre en place une grande ferme minière par vous-même, ce qui nécessite des investissements massifs, vous pouvez mettre en commun vos ressources et rejoindre d’autres mineurs.

Vous serez récompenser avec des bitcoins ou autres cryptomonnaies en fonction de votre contribution dans le pool. Les rewards vont dans votre wallet.

Clé privée

En termes simples, votre clé privée est comme un mot de passe que vous utilisez pour vous connecter à votre portefeuille. Cette clé sera vérifiée pour vous permettre de vous connecter à votre porte-monnaie et d’authentifier vos transactions. Techniquement parlant, cette clé privée est un nombre de 256 bits utilisé dans l’algorithme ECDSA pour créer des signatures de transaction afin de prouver la propriété d’un certain nombre de bitcoins.

Satoshi

Un Satoshi est la plus petite unité divisible d’un Bitcoin. C’est équivalent à 0.00000001 Bitcoins. Cela a été nommé après le créateur de Bitcoin, Satoshi Nakamoto.

Authentification à deux facteurs (2FA)

2FA, qui signifie 2 Factor Authentication, est très important quand il s’agit de sécuriser l’accès à votre portefeuille. Cela garantit que votre mot de passe / clé ne suffit pas. Même si un agresseur accède au mot de passe que vous utilisez pour vous connecter à votre échange, il devra encore entrer ce code pour vérifier votre identité. 

uBTC

 uBTC représente un microbitcoin, qui est égal à 0.000001 BTC. 

Portefeuille

Dans le monde des cryptomonnaies, les portefeuilles sont l’équivalent réel des comptes bancaires. Les portefeuilles  vous permettent de « stocker » vos cryptos. Vous pouvez avoir plusieurs comptes où vos devises peuvent être réparties. Il existe différents types de portefeuilles. Certains vous permettent de stocker un seul type de devise, d’autres vous permettent de stocker plusieurs types de devises. Certains vous permettent de stocker votre devise hors ligne, certains vous permettent de la stocker sur le web, certains d’entre eux vous appartiennent en tant que périphériques physiques (hardware wallet) tandis que d’autres font partie des échanges de crypto-monnaie.

Wallet Adresse

L’adresse de votre portefeuille est similaire à votre numéro de compte bancaire. C’est une adresse publique que vous donnez aux gens qui peuvent vous payer en utilisant cette adresse. Ceci est censé être partagé avec le public alors que votre clé privée est censée rester privée, totalement privée.

Consensus 2018 – ieXec (RLC) INTEL – Jour 3

Aujourd’hui on resume la dernière journée du Consensus 2018.
De très bonnes nouvelles pour clôturer ce salon avec RLC, un projet français qui annonce un partenariat avec Intel et RSK (smart contract sur la Blockchain Bitcoin).

Ensuite on a :
– Le PDG de Twitter qui espère que le BTC va devenir la monnaie d’internet !
– Polymath
– Nokia sur la protection des données utilisateurs
– Un site fake de la SEC pour sensibiliser sur les ICOs !

Du très lourd ????

Transcription Audio :

Transcription Textuelle :

Salut les Jeunes Loups c’est Jean-Marie, aujourd’hui on va parler du jour numéro 3 du consensus 2018 qui vient de se finir donc à New York, c’était du 14 au 16 mai. Alors en ce dernier jour les nouvelles sont un petit peu maigre en terme de quantité mais elles sont de grande qualité. Forcément les grosses annonces ont lieu généralement le premier jour pour l’inauguration et en milieu de salon le dernier jour est toujours un petit peu moins chargé, mais quand même il y a de belles annonces et on commence tout de suite avec RLC qui est une crypto française. Ça fait plaisir de voir les crypto monnaies françaises sur le devant de la scène mais c’est aussi un projet qui a pour but de révolutionner le monde du cloud en proposant un cloud décentralisé et plus sécurisé. Ils ont annoncé un partenariat avec Intel et c’est quelque chose de assez extraordinaire. Intel ceux qui font les processeurs vous utilisez surement une de leurs puces actuellement dans l’ordinateur avec lequel vous regardez cette vidéo. Toujours RLC, ils ont aussi annoncé un partenariat avec RSK qui va amener les Smart contract sur la blockchain Bitcoin. Il va sans dire que la courbe de RLC a fait un +33% et je pense que tous les possesseurs de RLC ont été très très contents et très émus de voir cette progression fulgurante à l’annonce de ces deux partenariats.

Il l’avait déjà dit dans une autre interview plus tôt dans l’année mais il a réitéré, le patron de Twitter a dit qu’il espérait que le bitcoin deviendrait la monnaie d’Internet. C’est ce genre de news dont tous les crypto fans sont friands. Et bien évidemment le marché n’a pas manqué de suivre cette fureur de positivité.

Grosse news encore de la part de Nokia qui s’est allié avec OISoft pour permettre à leurs utilisateurs de monétiser leurs données personnelles grâce à un token qui s’appelle le datacoin. Tout ça c’est quand même des news vraiment intéressantes parce que vous avez sûrement vu la polémique avec Facebook Mark Zuckerberg qui est passé devant le Sénat, la gestion des données personnelles etc etc.. Là ça va redonner le pouvoir aux utilisateurs sur leurs données personnelles et pouvoir les monétiser à qui ils veulent au prix qu’ils veulent. Ça c’est vraiment intéressant et c’est aussi un des buts de la blockchain redonner le pouvoir aux utilisateurs.

La SEC qui est la police financière aux Etats-Unis a fait une petite blague en créant un faux site pour faire des ICO et en donnant tous les liens vers des régulations, un whitepaper pour montrer et mettre en évidence le fait que c’est très facile de faire un faux site jolie qui ressemble à une ICO légitime mais en fait c’est un simple scam. Donc pas mal de voir qu’ils prennent les choses du bon côté en essayant d’éduquer les gens plutôt que de faire tout un tas de régulations insurmontables.

On finit avec PolyMath qui étaient en ICO il n’y a pas si longtemps ils ont annoncé qu’ils avaient acheté le nom de domaine token.com et ils espèrent devenir un gros site sur les token Securities. Maintenant ils ont aussi annoncé qu’ils avaient ou qu’ils étaient en train d’acheter un crypto exchange dans les Barbades. Très intéressant à voir ce que ça donne par la suite et comment le marché réagit.

Si on doit résumer ce consensus 2018 c’est, un nombre incalculable de personnes qui y sont allées par rapport aux années précédentes donc 8500 personnes sont allées à cet événement. À 2000 euros le ticket ils ont fait environ 17 millions de dollars. Il y a eu d’énormes annonces de grogne de beaucoup de personnes IBM, Microsoft qui ont annoncé beaucoup de choses. Vous pouvez revoir un jour 1 jour 2 si vous avez raté les news mais on sent vraiment la positivité blockchain, l’énergie que donnent les compagnies à créer des projets blockchain et ça c’est vraiment intéressant donc en attendant commenter partager avec quelqu’un qui n’a pas pu aller à la conférence et penser à commenter on répond à toutes vos questions, n’hésitez pas et en attendant je vous dis à la prochaine.

Consensus 2018 Blockchain New York – Jour 1

On revient sur le jour 1 du consensus 2018. Cet événement majeur au sein de la cryptosphère se tient à New York pendant la Blockchain Week.

Au programme :
– New York annonce qu’ils veulent devenir un HUB Blockchain
– La plateforme d’échange Gemini, dirigée par les frères Winklevoss, va ajouter ZCash, Litecoin et Bitcoin Cash.
– AION qui surprend : https://youtu.be/Yb5l5TxxqYY
– La Folie des ICOs…
– GoTenna

Transcription Audio :

Transcription Textuelle :

Chose promise chose due vous avez été nombreux à nous demander de commenter et de résumer le consensus 2018. C’est un événement majeur qui se passe actuellement à New York. Pour vous remettre dans le contexte, on est actuellement dans la blockchain Week à New York, qui veut devenir une capitale du Blockchain et veut devenir un hub et pendant cette semaine il y a le consensus 2018. C’est un événement majeur où il y a énormément d’entreprises de renom qui veulent affirmer leur suprématie et aussi montrer leurs avancées dans leur projet respectif . Avant de rentrer dans le vif du sujet un chiffre clé que je voulais partager avec vous c’est la participation. En 2015 ils étaient 400 personnes au même évènement et maintenant ils sont plus de 8800 donc à 2000 euros le ticket par personne ça leur fait plus de 17 millions de dollars. C’est d’ailleurs pour cela que Vitalik Buterin le créateur d’Ethereum a refusé de participer à l’évènement parce qu’il trouvait que la philosophie du Blockchain n’était pas respectée et que les petits investisseurs particuliers n’avaient pas accès à l’évènement. Allez on passe directement à ce qui s’est dit d’important hier est ce qu’il fallait retenir. On commence avec la demi surprise de JP. Morgan qui annonce un nouveau projet qui s’appelle Clovir qui sera un genre d’Apps store pour applications décentralisées. Pour la petite histoire le journaliste a demandé à Jimmy Song, un développeur du Bitcoin connu ce qu’il pensait de cette idée et a répondu de façon tout à fait honnête que ce n’était que du marketing. Il pensait que c’était incohérent d’avoir des entreprises centralisées qui bâtissent des projets décentralisés. Ledger va lancer une plate forme qui va permettre à d’autres personnes de gérer vos fonds tout en faisant en sorte que vous gardiez la possession de vos clés privées donc vous avez total contrôle. Maintenant le ticket d’entrée est de 25 millions de dollars c’est réservé aux institutions et bien évidemment ce n’est pas tout de suite pour le particulier. Au niveau des conférences Aion a fait très forte impression de par sa présentation et par le projet Token Bridge qui permet de connecter les Blockchain entre elles. J’ajouterais à cela que derrière Aion, il y a Deloitte de très très loin donc c’est très intéressant en termes d’investissement et de blockchain en général. On remarque d’ailleurs que les blockchain 3.0 commencent vraiment à prendre un avantage par rapport aux autres blockchain et ça devient vraiment de plus en plus populaire. L’interopérabilité étant bien évidemment le coeur du problème pour la blockchain. Au chapitre des grosses grosses news l’exchange Gemini qui est possédé par les frères Winklevoss quelque chose qui vont ajouter Zcash, LiteCoin et Bitcoin Cash à leur offre. Bien évidemment on peut s’attendre à de gros punk sur ces coins. Pour la suite des news un petit peu en vrac on a GoTenna qui va lancer un Wallet BTC sur Androïd qui va permettre d’envoyer des bitcoins d’une personne A à une personne B sans Internet. Ensuite on a Icon et LinePlus qui vont s’allier pour faire tout un écosystème blockchain. Et on a le PDG de Fedex qui a encensé la blockchain en disant je cite que les compagnies de ce monde ne devraient pas ignorer le Bitcoin. Pour ce qui est des tendances on voit de plus en plus de grosses grosses compagnies qui vont à ce genre d’événement et qui veulent rentrer dans les projets blockchain. Qui dit plus grosses compagnies dit compagnies plus sexy qui dit développeurs plus attirer et donc meilleurs développeurs. Il y a beaucoup d’argent dans ce milieu c’est bon à savoir, ils vont pouvoir embaucher de très bons développeurs qui dit très bons développeurs dit bonnes applications bonne ergonomie bonne expérience utilisateur et de très bonne augure pour le monde et l’écosystème de la blockchain. La folie des ICO n’est pas terminée. Elle continue en 2018, par contre ça s’est professionnalisé. Les créateurs d’ICO recherchent de plus en plus des capitaux privés. Dans un sens j’aime bien ça parce que ça se professionnalise c’est très bien mais dans un sens ce n’est pas top top parce que souvent il ne passe pas par la case offre publique et donc vous et moi souvent on peut ne pas avoir accès à l’ICO ou alors quand on a eu accès les autres personnes les gros investisseurs qui ont mis 20 millions plusieurs millions sur la table, ils ont des prix tellement réduits que c’est plus intéressant pour nous. Toujours dans le cas des ICO c’est très sympa de voir que les ICO qui ont eu lieu en 2017 commencent à pouvoir montrer des prototypes et on pense à Civic et SONM qui ont montré des applications plus ou moins fonctionnels lors de cet évènement. J’espère que ça vous a plu comme d’habitude pensez à mettre un pouce bleu, vous abonner si ce n’est pas le cas. Si vous avez aimé commenter si vous avez une question on répond à tout le monde et en attendant je vous dis à demain pour le résumé de la journée numéro 2. À demain.

NASDAQ intégrera les Crypto-monnaies !

On se retrouve en direct de Vilnius pour discuter de la conference Crypto Capital World. La Lituanie a même l’ambition de devenir une capital des cryptomonnaies ! La suite en vidéo ????

Transcription Audio :

Transcription Textuelle :

Salut les Jeunes Loups comme vous le savez sûrement on est en direct de Vilnius à la conférence CRYPTO Capital World avec la Lituanie qui veut devenir capitale mondiale des crypto. On a fait un VLOG donc on a plus de deux heures de vidéo donc ça va prendre un petit peu de temps pour le montage, ça devrait sortir fin de semaine début de semaine prochaine. En attendant je voulais faire une vidéo récapitulative et aussi parler des news de la semaine. Je le fais rarement mais les news ont été particulièrement bonnes, les prix ont aussi pas mal monté. Bon je voulais vous expliquer tout ça. Il n’y aura probablement pas énormément d’éditing sur cette vidéo, ce sera assez brut comme je vous parle là. En gros ce qui s’est passé cette conférence on a vu le co-fondateur de Moneta qui a donné son opinion sur les ICO et sur les prix du marché actuel. On a vu aussi Tim Drapper par Skype. L’homme qui prédit le bitcoin à 250K. Mais c’est aussi l’homme qui a prédit en 2012 le bitcoin à 10.000 dollars,il a expliqué sa vision pourquoi il pensait que les crypto étaient là pour rester et pourquoi c’était le futur. On a vu l’importance du marketing pour les ICO de marketing un peu trop de marketing ça fait un peu fishy scammy mais il faut quand même que le marketing soit là parce qu’un bon produit n’est rien sans bon marketing. Tout est histoire de trouver le juste milieu pour les créateurs d’ICO. C’était surtout ça le but. En terme de régulation on a pu s’entretenir avec le représentant de la banque de Lituanie. Ils comprennent parfaitement ce que doivent faire les banques pour la blockchain ils comprennent parfaitement qu’il y a un intérêt énorme et lucratif. Maintenant ils expliquaient aussi que c’était risqué et deuxièmement ils ne voulaient pas se prendre des amendes par tout ce qui est SEC et toutes les autres organisations qui régulent les banques donc ils ne peuvent pas faire n’importe quoi. C’était intéressant d’avoir l’opinion de quelqu’un dans le milieu qui nous donne son ressenti un petit peu naturel. On commence avec la plus grosse news du jour la CEO du Nasdaq l’équivalent du CAC40 en France aurait déclaré que le Nasdaq pourrait devenir un crypto exchange dans le futur, si de plus en plus de régulation sont mises en place. Toujours avec le Nasdaq il y a la plateforme Gemini qui est dirigée par les frères Winklewoss les supposés créateurs de Facebook qui ont déclaré un partenariat avec le Nasdaq probablement Nasdaq ne va pas vouloir se mouiller trop et mettre son nom dans un crypto exchange. Mais je les vois bien racheter un exchange comme l’a fait par exemple Goldman Sachs avec Circle qui va devenir un crypto exchange. On a donné l’alerte dès qu’on a su sur Instagram il y a eu un problème de phishing sur le site de ma EtherWallet, on ne va pas rentrer dans les détails techniques. Maintenant vérifiez bien vos URL et pensez aussi à nous suivre sur Instagram – @jeunesloups – pour ce genre

Faut-il investir dans EOS ?

EOS : Ethereum Killer ?

Après la sortie de Dawn 2.0 il y a 4 mois, EOS.IO sort sa nouvelle version appelée…… Dawn 3.0 !C’est la dernière mise à jour avant la V1 prévue pour Juin 2018.Plus de fonctionnalités que prévu et se veut construire une plateforme performante, flexible et facile à prendre en main pour développer des applications dessus.

Le Saint Graal : La Scalabilité

  • La scalabilité est au coeur des developments Blockchain 3.0
  • Il faut pouvoir répondre à une utilisation massive et c’est ce sur quoi EOS concentre ses efforts. Pour l’instant Dan Larimer explique que les developments ne sont pas finis mais que le code est pensé pour pouvoir améliorer la plateforme facilement avec le temps. L’idée étant d’éviter des hard fork intempestifs qui sont des moments délicats dans les communautés Blockchain.
  • Connecter différentes Blockchain entre elles
  • Permettre la communication entre deux Blockchain est un casse tête chinois qui fait couler beaucoup d’encre en ce moment. Entre les side-chains, Plasma et le Sharding, c’est la course contre la montre pour donner au monde de la Blockchain ce qu’on attend tous ! LA fameuse… scalabilitéEn quelques mots, la communication inter-Blockchain c’est la possibilité d’UNE blockchain de vérifier l’authenticité d’une AUTRE blockchain.En ce qui concerne EOS, ils prétendent qu’ils ont réussi à intégrer ce processus. Sans rentrer dans les détails trop techniques Dan Larimer représente le “validateur” par un “simple” smart-contract. La puissance de cette solution est que le client léger n’a pas besoin de connaître l’intégralité de la Blockchain qu’il valide. Ce qui n’est pas sans rappeler le Proof Of Stake.

Compression des Transactions et des données

En compressant les données l’idée est de permettre de stocker de l’informations plus facilement dans la Blockchain et de permettre un plus grand nombre de transactions par seconde et donc une meilleure scalabilité.

Comparaison avec Ethereum et Bitcoin

Dan Larimer explique que deux Blockchains basée sur EOS pourraient “discuter” entre elles en 3 secondes alors que ça prendrait actuellement 9 minutes sur des Blockchain Ethereum et … 3 heures sur des Blockchain Bitcoin ! La fonctionnalité n’a pas encore été implémenté mais ne requiert pas de hard fork pour l’intégrer au projet.

L’équipe d’EOS doit surement garder ça au chaud pour la sortie de leur V1 en Juin 2018…

La simplicité, la puissance d’EOS ?

Pour faire simple, tout le code important d’EOS été placé dans des smart contracts, ce qui le délie de la Blockchain-coeur en elle-même. Cela permet de mettre à jour le code plus facilement en réduisant les Hard-Forks.

La Blockchain principale – elle – a été réduite à sa plus simple expression ne prenant en compte que le système de permission qui inclut le fait de pouvoir créer des comptes, le droit de déployer des smart contracts et gérer les quotas des ressources.

Tout ce qui concerne le DPoS (Delegated Proof Of Stake) en relation avec le token ou encore le système de vote et le staking est donc décorrélé du coeur de la Blockchain et sera intégré plus tard pour la V1.

Sécurité

A l’heure ou la sécurité informatique est de plus en plus importante (Mark Zuckerberg ne dira pas le contraire en ce moment) EOS mise énormément sur la sécurité des fonds des utilisateurs. En effet, l’utilisateur aura la possibilité de définir un temps minimum – par défaut ou défini par ses soins –  avant que la transaction n’ait lieu. Si par exemple il se rend compte d’un hack, il pourra accéder à son compte et annuler manuellement la transaction avant qu’il ne soit trop tard.

Perte de mot de passe

Grâce à un système de compte “maître/esclave”, EOS veut permettre une meilleure administration des wallets. Que ce soit pour un particulier ou pour une entreprise (une banque ?!). Gardons en tête que les wallets sont les comptes en banques de demain.

EOS ami des développeurs

Dan Larimer a bien compris qu’il faut des applications qui tournent sur sa Blockchain s’il veut que la plateforme EOS soit utilisé par un grand nombre d’utilisateurs. Et pour cela, il faut… des développeurs. L’équipe d’EOS avait pour mission de simplifier l’écriture de Smart Contract. Je cite Dan L. “Un développeur qui sait faire un classe en C++ devrait savoir coder un smart contract”. Il montre d’ailleurs la simplicité d’un “Hello World”.

Dans le futur, ils veulent d’ailleurs implémenter les librairies de C++ pour que la transition soit encore plus simple ! Du tout bon pour une adoption massive !

1000 Transactions par seconde minimum et 6000 TPS au maximum

Si ÇA ce n’est pas une excellente nouvelle, je ne sais pas ce que ce qu’il vous faut !

Bon, on attend de voir ce que ca donne lors de la version 1.0 de juin mais les tests effectués en simulation ont montré que la plateforme pouvait gérer au minimum 1000 transactions par secondes et jusqu’à 6000 TPS.

Et ce n’est pas tout… grâce aux communications inter-blockchain mentionnées plus haut, il pourra y avoir des milliers de chaînes qui discutent entre elles au même moment, ce qui nous permet de supposer un nombre illimité de transactions par seconde !!

Cerise sur le gâteau

Le site internet d’EOS a fait peau neuve et c’est intéressant de voir qu’ils prennent aussi le côté marketing en compte. Avoir le meilleur produit du monde c’est bien, que personne ne le sache, c’est moins bien.

La suite avec EOS 1.0 en Juin 2018

Pour résumer, l’accent a été mis sur la sécurité et la stabilité de la plateforme. Pendant les deux prochains mois, EOS va se concentrer sur le système de vote, le système de staking et finaliser les standards du token EOS.

On attend juin avec impatience et en attendant… suivez nous sur Youtube 🙂