Coinbase, futur banque ? | Jeunes Loups

Coinbase, futur banque ?

Et si les exchanges comme Kraken, Binance et Coinbase étaient les banques de demain ?

Je le pense. C’est d’ailleurs toute l’ironie du sort. Ces plateformes d’échange censées combattre le système bancaire actuel vont se retrouver au centre de celui-ci et devenir les acteurs majeurs du monde financier de demain. .

Il me semble évident que les banques d’aujourd’hui comprennent leur retard et que les plus grandes (Banque of America, Chase, JP Morgan) lorgnent sur le fait d’acquérir ces entreprises

En revanche, il n’y a qu’un nombre limité de grosses plateformes d’échanges et celles-ci attendent probablement le bon moment afin de faire monter au maximum leur valeur financière. Pour cette raison, il ne serait pas impossible de voir les plateformes d’échanges se transformer petit à petit en banque.

A ce propos, la banque américaine Goldman Sachs a pris une longueur d’avance en achetant silencieusement la plateforme d’échanges décentralisée Poloniex par l’intermédiaire de Circle, une petite start-up spécialisée dans le paiement de personne à personne.

C’est un coup très smart, car la banque place ses pions de manière très stratégique. Lorsque les Etats et les banques approuveront le bitcoin et les autres cryptomonnaies, la peur des gens se dissipera et Goldman Sachs gagnera de l’argent sur chaque transaction effectuée. A l’image du système actuel…

Mais est-ce un mal si Coinbase devient une banque ?

Avant que les plus libertaires d’entre vous crient au scandale, cela peut avoir du bon.  Le statut des cryptos sera alors complètement légitimé, régulé, accepté et démocratisé. N’est ce pas ce que nous voulons avant tout ? Sans compter la répercussion positive que cela aura sur vos investissements.

Comme l’explique Idriss Aberkane, « une technologie n’est pas adoptée parce qu’elle marche mais parce qu’elle cesse de faire peur ».

Etudions à présent le cas de Coinbase.

Et si Coinbase allait devenir une banque ?

L’actualité concernant Coinbase cet été fut chargé de bonnes nouvelles et nous allons revenir sur celles-ci :

Tout d’abord, Coinbase a ouvert un  7ème bureau à Portland dans l’état de l‘Oregon aux Etats-Unis alors qu’ils sont déjà présents à San Francisco, New York, Chicago, Londres, Tokyo et Dublin. Signe d’une entreprise en expansion et qui créée de l’emploi.

Tout comme Binance, même si le nombre de nouveaux utilisateurs par mois diminue, le nombre global d’utilisateurs poursuit une forte progression, ce qui montre l’engouement croissant pour les cryptos au niveau mondial.

Nous avons aussi assisté au lancement d’un fond d’investissement privé, destiné aux investisseurs et institutions très fortunés nommé “Coinbase Custody” . Coinbase a d’ailleurs annoncé avoir attiré jusqu’à 20 milliards dès le début de l’activité du fond.

Pour éviter les drames, Coinbase a la bonne idée de maintenir des relations étroites avec la SEC pour obtenir – dans le futur – l’autorisation de lister des “security tokens”. Cela sera probablement un élément crucial dans le monde des cryptos et de l’investissement institutionnel.

On remarque aussi que Coinbase a déposé un brevet qui propose un nouveau système d’encryption pour améliorer la sécurité des paiements en bitcoin(s). Ce qui étaye l’idée de devenir une future banque.

Fin juillet, Coinbase a créé son propre Comité d’Action Politique (PAC en anglais). Cela leur permet de récolter des fonds privés et de reverser cet argent pour influencer les élections ou les législations (surtout au niveau fédéral). C’est un coup malin pour influencer la scène politique bien que cela puisse jouer en leur défaveur car Coinbase est avant tout une plateforme d’échanges. Cela pourrait donner lieu à des conflits d’intérêts condamnés par la SEC.

Dans la foulée, nous pouvions lire sur le blog de Coinbase la possibilité de dépenser ses cryptomonnaies par l’intermédiaire de “Cartes cadeaux”. C’est un pas énorme qui va permettre de démocratiser les cryptos au maximum et en permettre un usage simple dans la vie de tous les jours.

C’est au monde des cryptos de s’adapter aux personnes et non l’inverse, Coinbase est la plateforme d’échanges qui a le mieux compris cela.

Début Août, Coinbase a continué son expansion mondiale et a étoffé son offre en proposant l’utilisation de la Livre Sterling pour les personnes résidant au Royaume-Uni garantissant ainsi un transfert quasi-instantané pour les transactions de type fiat-cryptos.

Toutes ces innovations technologiques demandent des personnes de qualité pour piloter les projets et l’innovation.

Dans ce sens, Coinbase a renforcé ses rangs avec plusieurs pointures reconnues pendant le “mercato de l’été”. Notamment, Tim Wagner – ancien de chez Microsoft en Amazon Web Service – en tant que Vice Président du pôle ingénierie et Jeff Horowitz comme Directeur de la Conformité, un grand ponte de la régulation bancaire aux USA (FDIC).  Sans oublier Rachel Horowitz, ancienne employée Twitter et Facebook pour gérer le Pôle Communication.

Il semble évident que l’arrivée de Jeff Horowitz laisse présager les ambitions futures de la compagnie sur le plan bancaire.

En ce qui concerne ce point, Coinbase a signé le rachat d’une startup californienne (Distributed Systems Inc.) qui se spécialise dans la vérification de l’identité par la Blockchain. C’est un des points les plus puissants de la Blockchain. Vous pourrez prouver votre identité sans avoir à montrer de document.

D’autre part, Coinbase a acquis une Application Décentralisée (DApp) qui fait office de navigateur internet ET Wallet… qui a été renommée Coinbase Wallet et qui supporte ETH.

Pour devenir encore plus attractive, l’entreprise étudie la possibilité d’ajouter jusqu’à 40 nouvelles crypto-monnaies dont XRP, EOS, XMR, Cardano, BAT, Stellar, 0x, Zcash… Ils précisent cependant que ce ne serait, dans un premier temps, que pour du stockage de crypto… Il ne restera qu’un pas pour proposer les autres actifs digitaux à l’achat pour les investisseurs fortunés.

Coinbase vient d’ailleurs d’ajouter ETC à son offre grand public.

Conclusion

D’un point de vue global, Coinbase est la plateforme la plus active et l’entreprise qui participe le plus à l’adoption massive des cryptos. Son succès est essentiellement dû au fait qu’elle met un point d’honneur à proposer une ergonomie sans faille qui ne bouscule pas les usages dont nous avons l’habitude.

En effet, l’ergonomie est le plus grand frein à l’usage des crypto-monnaies et c’est au monde des cryptos de s’adapter aux personnes et non l’inverse. Coinbase est la plateforme d’échanges qui a le mieux compris cela.

A votre avis, quand Coinbase deviendra t-elle une banque ?